“”” 

   La lavande sauvage

aussi appelée lavande fine, ou lavande vraie, est utilisée en tant qu’antiseptique pour toutes sortes de soucis cutanés, inflammation et infections, acné, eczéma…

L’huile essentielle de lavande sauvage que j’utilise est celle de “La rivière des arômes”. Jean François Roussot cueilleur, producteur, distillateur d’huiles essentielles et d’eaux florales à Rosans, Hautes Alpes, nous en parle:                                                                                                                          « Lavandula augustifolia (fleurs) est une huile essentielle de base très polyvalente. Employée pour la peau, sans danger de toxicité, elle est anti-inflammatoire , calmante et apaisante , cicatrisante et elle régénère les cellules. »

Dans son ouvrage  “Aromathérapie” Dominique Baudoux en parle ainsi:                                                                                                                                  « La lavande fine ou vraie est une  “mère Teresa” . Une panacée universelle pour tous….Étymologiquement, Lavandula provient du verbe latin lavare signifiant “purifier l’esprit “. Il devient évident que la lavande fine chasse les idées noires, apaise les débordements affectifs, pardonne aussi bien aux autres qu’à soi-même. …. calme et sérénité sont ses grands messages.» 

Immortelle sauvage de Corse L’immortelle corse

son nom botanique est helichrysum italicum,

Agnès FERRERI productrice d’immortelle sauvage en Balagne nous en parle: « La Mythologie raconte qu’Ulysse fit naufrage sur une île et rencontra une femme du nom de Nausicaa qui était aussi belle qu’une déesse. Une fleur qui ne se fane jamais, même après avoir été cueillie ! C’est la plante de la jeunesse par excellence ! L’immortelle augmente la production de collagène qui permet à la peau de rester ferme et de garder toute sa vitalité. Cette plante fait partie intégrante de l’histoire de la Corse et son utilisation est connue dans toutes les familles. Les bergers avaient très vite compris ses vertus cicatrisantes et l’utilisaient pour soigner les fractures en entourant la patte cassée de leur brebis ou de leur chèvre de bouquets d’immortelles. Les fromages étaient rincés dans de l’eau bouillie avec des fleurs d’immortelle. À la maison, elle est couramment utilisée en fumigation contre le rhume, en tisane pour soigner les ballonnements et les troubles digestifs. Elle est aussi utilisée pour assainir l’air en faisant brûler les fleurs.»